Citylights – Les tours du Pont de Sèvres, à Boulogne Billancourt

Après 2 ans et demi de travaux, les tours du Pont de Sèvres, à Boulogne Billancourt, édifiées en 1975 par les architectes Badani et Roux-Dorlut, et rebaptisées Citylights viennent d’être inaugurées. La restructuration réhabilitation lourde de cette opération portée par BNP Paribas Real Estate a été imaginée par l’architecte Dominique Perrault. Aujourd’hui, c’est un campus d’entreprises de 80000m2 utiles, composé de trois tours et dix pétales hexagonaux, intégrée dans un quartier en pleine revitalisation, très bien desservie par les transports en commun qui concourt au développement de Paris vers le Grand Paris.

Le projet s’articule autour d’une agora vitrée de 1 500 m2 constituant un espace central distribuant les différents bâtiments. Les trois tours conçues à l’origine de manière indépendante les unes des autres, sont désormais entièrement et organiquement en lien, grâce à des tracés piétonniers dessinés pour les traverser vers le nouveau quartier du Trapèze qui a remplacé la friche des anciennes usines Renault. Le projet est ouvert vers l’extérieur par un grand parvis devant les tours, des passages sur les côtés et des jardins.  Le plan d’origine en hexagone, avec ses noyaux centraux qui desservent les plateaux de bureaux, offre des vues à 360 degrés sur Paris et l’ouest parisien. Ainsi, la totalité des postes de travail est en premier jour, et les open spaces sont resserrés, avec des champs de vision limités qui ne dévoilent jamais plus d’une douzaine de personnes travaillant ensemble.

De plus, ces bâtiments, avec leurs formes prismatiques fonctionnent parfaitement comme capteurs de lumière. Comme des instruments d’optique, ils suppriment l’opposition traditionnelle de la face nord et de la face sud. La lumière circule absolument partout, et quel que soit le point cardinal d’un bureau, il bénéficie toujours du soleil grâce aux effets de réflexion des façades cristallisées… Enfin, ces façades aux arrêtes entrantes et sortantes créant l’image de pointes de diamant, rendent l’ensemble immobilier semblable à une ligne scintillante, visible dans le lointain.

CityLights allie les dernières exigences de confort et de performances environnementales à de nombreux services. Loué à General Electric ainsi qu’à Solocal et vendu à BNP Paribas Cardif (60% soit CityLights 1 et CityLights 3) et à Gecina (40 % soit CityLights 2), cet ensemble immobilier offre à ses utilisateurs un pôle de conférence de 300 places, une crèche interentreprises, une conciergerie, un centre de fitness, cinq espaces de restauration et des plateaux de bureaux de  450m2 et  de 1 400 m2 à 1850 m2 dans le 4ème pétale (Tour City 2).

Maître d’ouvrage : SAS des Tours du Pont de Sèvres
Promoteur : BNP Paribas Real Estate
Maître d’œuvre : Dominique Perrault Architecture
Crédit photo © Vincent Fillon

Tour du Pont de Sèvres à l’origine …

Source : Campus Citylights | Office et culture