Reims : un grand projet pour le centre-ville

FL_REIMS_aerienne_HD-3-777x437Catherine Vautrin et Arnaud Robinet ont présenté ce jeudi en compagnie de François Leclerc, architecte urbaniste, le projet « Grand centre ». Un immense projet qui entend « métamorphoser » le coeur de la ville, du Sernam à la Patte d’Oie.

On connait depuis la campagne des municipales et le début de leur mandat la volonté d’Arnaud Robinet et de Catherine Vautrin de doter l’agglomération d’un complexe aqualudique et d’une grande salle événementielle. Ces deux nouveaux équipements vont être insérés dans un projet plus global baptisé « Reims Grand Centre ». Ce projet, conduit par les équipes de l’architecte urbaniste François Leclercq, doit étendre le cœur de ville au secteur Promenades/Boulingrin. Il doit permettre de « redynamiser le tissu économique local, embellir le cadre de vie et permettre à chacun de se réapproprier l’espace public » .

4 axes majeurs et prioritaires ont été retenus dans ce projet qui s’inscrit, pour ses promoteurs, dans la vision du futur « Grand Reims » et de ses 144 communes.

Redonner vie au site du Sernam

Créer le pôle d’échanges multimodal qui permettra d’établir le point de convergence du réseau de bus avec les autres modes de transports

Reconquérir les Promenades comme poumon vert en cœur de ville. Cette volonté passe par leur aménagement en véritable espace de vie.

Repositionner le Boulingrin et affirmer la vocation du quartier des halles, axée vers le tourisme, le champagne et la gastronomie, en redonnant vie aux halles tous les jours de la semaine et en          accueillant un projet privé.

Sur le site du Sernam, ouvriront en 2020 un pôle « piscine » constitué notamment d’un bassin olympique de 50 mètres avec 10 lignes d’eau homologué pour accueillir des compétitions internationales ou des délégations des JO si la candidature de la France est retenue pour 2024, d’un bassin d’activités de 250 m² et d’un bassin nordique en extérieur. La patinoire sera dotée d’une aire de glace d’au moins 800 m².

Hier en soirée, le Conseil communautaire a adopté le recours à une DSP (délégation de service public) pour retenir un candidat qui aura en charge la conception, la réalisation, le financement puis l’exploitation du complexe. Le coût de l’opération est estimée à 39 M€.

La grande salle événementielle, qui viendrait compléter le centre des congrès et le parc des expositions, aura une capacité de 5 500 places assises et trois vocations: sportive, culturelle et économique. La livraison est prévue en 2020 pour un coût estimé à 44 M€.

Le pôle d’échanges multimodal qui se trouvera sur l’emplacement actuel du tri postal sera le point de convergence du réseau CITURA avec l’ensemble des autres modes de transport. A proximité immédiate de la gare, donc des liaisons TGV et TER, le pôle sera aussi le point de convergence des transports régionaux par car et des lignes de type Ouibus ou Flixbus.

Les promenades devraient devenir un véritable espace de vie avec une partie consacrée à l’événementiel. Les Hautes Promenades devraient être terminées en 2019. Une seconde tranche concernerait les Basses Promenades et la Patte d’oie.

L’offre de stationnement sera étoffée avec l’ouverture d’un parking de 500 places en silo à côté du complexe aqualudique, de 200 places à proximité du Boulingrin et, à terme, 500 places seront disponibles sous les basses promenades en remplacement des actuelles places en surface. De nouvelles voies seront ouvertes et une passerelle piétons sera construite pour assurer la liaison entre le quartier Laon-Zola et le complexe.

Le projet comprend aussi la construction de logements neufs. La volonté des élus est d’accroître la « capacité résidentielle » de Reims pour attirer les franciliens avec un temps de trajet équivalent à un Paris-Versailles.

Pour le Maire de Reims et la future Présidente du « Grand Reims », ce redimensionnement du cœur de ville et d’agglomération « réarmera Reims dans la compétition entre les cinq principaux bassins de population de la nouvelle grande région et permettra de mieux positionner le Grand Reims face aux autres agglomérations de sa catégorie ».

Source : Reims: un grand projet pour le centre-ville | REFLETSACTUELS